Vitré

Vitré

Au pays du schiste bleu, le château breton de l'époque médiévale a fière allure. Monument historique classé

La mairie de Vitré vue de l'extérieur. Elle partage les locaux du château avec un musée.

Lavoir. Les carrières de schiste sont maintenant abandonnées

Toiture posée au clou avec l'ardoise du pays.

L'auberge du château est une des plus vieilles maisons de Vitré. Bonne cuisine tout en restant à un prix abordable

Ruelle de Vitré avec maison à pans de bois. Ambiance d'autrefois garantie

Sculpture sur boiserie. Un exemple parmi tant d'autres

Les étages se superposent le long de ruelles étroites

Cette toiture est un exemple du savoir faire des couvreurs qui s'approvisionnaient dans des carrières locales.

Les korrigans sont partout

Sur le parvis de l'église (monument classé), la chaire extérieure

Sur la chaire, la tête à 3 visages qui représente les 3 visages de Dieu…

Cheminée du restaurant l'Ecu. Ambiance 16ème.

Château de La Roche où Madame de Sévigné écrivit plus de 200 lettres

Les initiales de Madame de Sévigné dans sa chambre au château de La Roche

Bourdaloue. 1 bon point au premier qui nous donne l'usage de cet accessoire. Musée du château de La Roche

J'aime Bof



doyet : vsite - 14 novembre 12, 18:55

très belle architecture, j'aimeai pouvoir visiter , peut être un jour !!
J'aime Bof 1 personne a aimé cet avis.


Freyburger Michel : Bourdalou - 03 juillet 12, 23:20

Bonsoir, en fait, "votre" "bourdeleau" est un bourdaloue et il s'agit d'un urinoir pour femme qui porte le nom de son inventeur le prêtre Jesuite Louis Bourdalou qui avait au XVIIIème siècle des prêches si long que les femmes mettais en cas de besoin cet objet sous leurs amples robes afin de se soulager. Cordialement, M.F.
J'aime Bof 1 personne a aimé cet avis.


DHENAIN : message de F.DHENAIN - 28 août 11, 23:46

Je me permets de vous écrire au sujet d'une des photos de votre site à savoir sur la chaire à l'extérieur les trois visages que vous décrivez comme s'agissant des trois visages de dieu......
Les trois visages renvoient en fait à l'alchimie et plus précisément à la trinité ésotérique.Le nombre trois est éminemment symbolique et renvoie aux trois éléments que sont le souffre, le mercure et le sel. Ce nombre 3 fait allusion à la triple conjonction: corps, âme et esprit.Ces trois visages remontent en réalité à la tradition Celtique du dieu Cernunos.
Il s'agit bien d'un symbole alchimique qui ne peut être compris que par les initiés.

F.DHENAIN, Propriétaire du château de Rapetour.(69)
J'aime Bof 3 personnes ont aimé cet avis.