Schonenbourg

Schonenbourg

Schonenbourg sur la ligne Maginot

Un bouclier pour défendre l'Alsace et la Lorraine

Dès les années 1930, la France redoute la reprise d'un conflit avec son voisin allemand. Le ministre André Maginot propose la construction d'une ligne de défense allant principalement du sud de l'Alsace au nord de la France. En 1935, 106 ouvrages de défense sont aménagés, mais les crédits viennent à manquer. Avec de nombreuses brèches, le projet n'évolue plus guère. La section la plus efficace au nord de l'Alsace et de la Lorraine, protège ces deux régions reconquises en 1918.

En 1940, les forces allemandes évitent ce barrage, et entrent en France par la Belgique. La ligne Maginot se trouve dans une curieuse posture avec ses canons pointés au nord-est et un attaquant dans le dos. L'affaire commence à prendre une tournure sérieuse au printemps 1940.

Une ville souterraine en autonomie pendant 3 mois

Une ville souterraine en autonomie pendant 3 mois

L'ouvrage d'artillerie de Schonenbourg représente l'un des 106 points de la ligne Maginot. Terminé en 1935, il peut abriter une force de 600 hommes qui peuvent y vivre en autonomie pendant 3 mois.

Le fort souterrain est séparé en 2 parties : le pôle logistique et les points de tir.

A l'entrée de la structure, le pôle logistique abrite une centrale électrique fonctionnant avec des alternateurs alimentés au gasoil. 70 électromécaniciens sont affectés à la production de l'énergie électrique dans un vacarme assourdissant.

Une ville souterraine en autonomie pendant 3 mois

A cette époque, les technologies employées sont en avance. Coté pratique, la cuisine est équipée de cuisinières électriques et d'un éplucheur de pomme de terre. Un train électrique parcourt les principales galeries.

Des dortoirs sont aménagés avec des lits superposés jusqu'à 3 niveaux. L'équipement comprend aussi des espaces repas, des infirmeries, des sanitaires, des réservoirs d'eau…

Une galerie de 1 km fait la liaison avec les points de tir. Là, 6 blocs indépendants constituent la force de frappe. Une tourelle escamotable permet de sortir le poste de tir du sol quand il est en opération et de l'enfouir dès qu'il n'est plus utilisé.

Préoccupés par les gaz utilisés pendant la grande guerre, les concepteurs du fort ont apporté un soin particulier à la ventilation.

Le fort étant situé sur une proéminence, la gravitation permet l'évacuation naturelle des eaux usées dans le point bas de la galerie.

Les avions larguent des bombes sur Schonenbourg

Les avions larguent des bombes sur Schonenbourg

En pleine action en juin 1940, le fort de Schonenbourg tire 17 000 obus vers différents objectifs au sol ou dans les airs. La portée maximale atteint 9 km. En face du fort, se présente une force 6 fois plus importante en effectif avec un armement moderne pour l'époque. Le fort de Schonenbourg est l'ouvrage le plus bombardé de la ligne Maginot. Mais, la principale attaque est aérienne. Les forces adverses larguent des bombes qui peuvent s'enfoncer de 10 mètres dans le sol avant d'exploser. Des désordres mineurs sont occasionnés à la structure comme des fissures et un affaissement de 5 cm d'une section. S'il y a des blessés, c'est à mettre sur le compte d'un canon qui explose et qui coûte la vie à un chargeur de canon.

Le 25 juin 1940, la France signe l'armistice, mais le fort continue la résistance jusqu'au 1er juillet. Invaincus, les soldats doivent se rendre sur ordre du Haut Commandement français. Les soldats alsaciens et lorrains sont enrôlés dans l'armée allemande sur les fronts russes et les autres soldats français sont envoyés dans des camps de travail.

L'Association des Amis de la Ligne Maginot d'Alsace

L'Association des Amis de la Ligne Maginot d'Alsace

Puis, plus personne ne s'intéresse vraiment à ces bâtiments. L'armée les garde jusqu'en 1967. Quand la France quitte l'Otan, le fort est abandonné et livré à la curiosité des brocanteurs. Les habitants des environs se regroupent en association pour sauvegarder ce patrimoine. L'état ne veut pas le lui céder connaissant la fragilité des associations. Les 2 communes riveraines en seront les propriétaires. L'Association des Amis de la Ligne Maginot d'Alsace, forte de 250 sympathisants et surtout de 30 membres actifs, fait le nettoyage pendant une dizaine d'années avant de l'ouvrir au public. Elle accueille actuellement plus de 40 000 visiteurs par an et est connue mondialement grâce à son site internet lignemaginot.com. En 1992, l'ouvrage de Schonenbourg est inscrit dans son intégralité à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Une subtile efficacité

L'opinion générale a retenu que la ligne Maginot n'a servi à rien. Une analyse plus fine montre une efficacité relative. Le barrage sur la route directe a obligé les forces germaniques à un détour dans un pays neutre, la Belgique, accélérant la mobilisation de la Grande Bretagne. Avec une entrée sur le territoire français retardée de quelques semaines, les forces françaises ont pu mieux s'organiser. Les forces allemandes avaient envahies depuis longtemps d'autres grands pays européens qui n'avaient pas construit de système de défense comparable.

Pratique

Schonenbourg est caché à 50 km au nord de Strasbourg, entre Haguenau et Wissembourg. Prévoir 2 heures pour visiter les 3 kms d'installations souterraines. Pour petits et grands entre avril et septembre.

Le 23 avril 2005

François KAMMERER

J'aime Bof